Vous êtes ici :

SPÉCIALITÉ "PLATINE" DORÉE

 248,00

  • Contient les plus nobles des métaux précieux : l’or et le platine.[1]
  • À base d’extrait d’algues rouges océaniques.
  • Enrichi de caviar véritable.

Type de peau: Pour tous types de peau.

Emballage: Airless Dispenser 100 ml

Code produit : V3731
Partage social :

Description de l'article

Description du produit
Appliquez matin et soir en couche fine sur le visage, si nécessaire autour des yeux, en tapotant délicatement. Une sensation merveilleuse se dégage instantanément et vous avez une superbe allure toute la journée.

Pour un effet maximal des ampoules « Spécialité Platine Dorée », nettoyez votre peau quotidiennement avec le «Lait de la Mer Émollient et la «Lotion de la Mer Équilibrante » de la ligne Charlotte Sophie Cosmétique. Vous pouvez également nettoyer la peau avec la « Méthode de Nettoyage Sophie ». Pour terminer, utilisez toujours une des crèmes Charlotte Sophie Cosmétique.

[1] La spécialité « Platine » Dorée est un gel liquide de haute qualité à base d’or et de platine métalliques, connus comme les plus précieux des métaux précieux. Dans la lignée du luxe extravagant de «Charlotte Sophie Cosmétique », cette spécialité contient également du caviar et d’autres extraits (de mer), dont une algue rouge océanique. Ils forment ensemble une composition chic et élégante, aussi puissante et efficace que soyeuse et somptueuse.

Le vrai caviar contient des éléments très complexes, luxueux et naturels tels que des acides aminés et des acides gras essentiels, des oligopeptides et protéines spéciales ainsi que des oligo-éléments.

Ses composants sont exclusivement constitués d’huiles et d’ingrédients actifs de qualité supérieure, dont l’efficacité est de 100 %. Voilà qui va de soi, si la classe royale est votre style!

ACTIVE INGREDIENTS

Extrait de caviar d’esturgeon, riche en acides aminés et gras essentiels, oligopeptides, protéines et oligo-éléments exceptionnels. On ne peut imaginer un mélange plus riche et plus complet de nutriments précieux ! C’est pourquoi on le qualifie d’«or noir». Dans la nature, le caviar offre au jeune esturgeon un départ complet dans la vie, puisque tous les éléments constitutifs nécessaires à la vie cellulaire, tels que les acides aminés essentiels, les oligo-éléments et les éléments constitutifs des lipides (oméga-3 et oméga-6), sont présents en abondance. Ce complexe d’éléments constitutifs est un aliment de luxe pour la peau, il créée les conditions d’un rétablissement optimal aussi

L’effet du platine est également connu depuis longtemps, mais qui pouvait se le permettre ? On attribue au platine d’autres propriétés très positives, telles que la stimulation de la capacité à se régénérer, le soutien à la reconstruction de l’ADN ce qui, de manière générale, aide à améliorer la texture de la peau et à augmenter le sentiment de bien-être.

Propriétés de l’or sur la peau : outre son effet «luxe et/ou brillance», il a également été démontré qu’il ralentit la dégradation du collagène, améliore l’élasticité et ralentit ainsi le processus de vieillissement de la peau. Il a également un effet stimulant sur la fonction barrière de la peau, de sorte que la peau s’embellit.

L’extrait d’algues rouges de l’océan Atlantique avec un bioprotecteur UV-A naturel protège les cellules de la peau, dont l’ADN et les membranes cellulaires, contre les effets des rayons UV-A. Les substances actives de cette algue rouge océanique sont des acides aminés mycosporine spéciaux et très stables, qui sont naturellement habitués à la longue et forte dose de lumière UV-A de l’océan.

L’acide hyaluronique est un composant du tissu conjonctif de la peau. Cette molécule complexe assure un équilibre optimal d’hydratation grâce à ses fortes propriétés hydratantes.

L’acide hyaluronique est un polymère, composant du corps humain, que l’on retrouve beaucoup dans la peau en tant que un des «glycosaminoglycanes» aussi nommé «mucopolysaccharides acides» c-à-d la substance de base du tissu conjonctif. Dans le tissu conjonctif, la grande capacité de l’acide hyaluronique à lier les liquides joue un rôle important, ce dont dépend la viscosité. Les glucides constituant l’acide hyaluronique sont en alternance la N-Acetylglucosamine et l’acide D-Glucuronique (en Néerlandais : Glucuronzuur (acide Glucuronique), qui ne forment pas de polymère ramifié. L’acide hyaluronique est un polyanion d’un groupement carboxyle de l’acide Glucuronique. L’acide hyaluronique est aussi un composant important du cartilage et détermine en grande partie ses caractéristiques élastiques. L’acide hyaluronique intervient aussi sur la viscosité de liquide articulaire, où il fait fonction de «lubrifiant» afin de garder les articulations souples.

– Poids moléculaire : comme l’acide hyaluronique est un polymère, il est présent dans toute une série de poids moléculaires différents allant de 5000 à 20 millions Dalton, qui ont eux-mêmes des caractéristiques différentes. On parle de moléculaire faible pour par exemple 1 million dalton, puisque dans le corps humain un poids moléculaire de 4 à 5 millions Dalton est une moyenne, alors que le poids moléculaire moyen dans le liquide articulaire est de 3 à 4 millions Dalton.

– Molécules de signalisation : l’acide hyaluronique se dégrade dans le corps par des enzymes appelés «hyaluronidases». Les produits dégradants, sous forme par ex. d’oligosaccharides, remplissent un nouveau rôle en tant que molécule de signalisation pour les fibroblastes, qui produisent le nouveau collagène et l’élastine. Lorsque l’acide hyaluronique se dégrade dans le foie par exemple, alors il se créé, entre autre, de l’eau et du dioxyde de carbone.

– Applications : en cosmétiques, utilisé comme hydratant puissant sur / dans la peau (dans la couche cornée) et en médecine cosmétique comme Filler sous le derme, où on utilise souvent une variante croisée. La mésothérapie cosmétique est une troisième application dermatologique dans laquelle l’acide hyaluronique est injecté à 1 mm de profondeur, au sommet du derme. L’effet de l’acide hyaluronique est alors principalement de stimuler la production de fibroblastes, qui produisent à leur tour davantage de collagène et d’élastine dans la peau.

Extrait naturel aux propriétés apaisantes et antibactériennes. Aux Pays-Bas, le Calendula Officinalis est également connu sous le nom de souci. Le nom Calendula vient probablement du mot latin Calendae, qui signifie premier jour du mois. Le calendula fleurit pendant plusieurs mois successifs. L’effet positif apaisant du Calendula Officinalis sur la peau est connu depuis le XIIe siècle. Deux esters du composant faradiol, l’ester myristate (C14) et l’ester palmitate (C16), y jouent un rôle important. Le faradiol est un triterpendiole que l’on trouve dans le calendula principalement comme ester d’acides gras supérieurs.

Articles connexes