Vous êtes ici :

LIPOSOMES D'HYALURON

 66,90

Concentré puissant d’acide hyaluronique pur.

  • Effet hydratant puissant.
  • Contribue à une peau saine et souple.

Type de peau: Peau déshydratée et sèche.

Emballage: 8 Ampoules «Liposomes d’Hyaluron» de 5 ml

Code produit : VC3703
Partage social :

Description de l'article

Description du produit

– Ouvrir l’ampoule en retirant l’embout.
– Couper le bout de l’ampoule.
– Appliquer quelques gouttes sur tout le visage.
– Appliquer Sophisticated Cream CRF (ou éventuellement une autre crème de la ligne Charlotte Sophie Cosmétique).
– Il est important de bien conserver l’ampoule au frais.

Utiliser les ampoules «Liposomes d’Hyaluron» comme un « booster» sous votre crème lorsque votre peau a besoin d’un « coup de fouet» supplémentaire. Le résultat est étonnant ! C’est pourquoi une cure puissante, de 7 à 18 jours, en supplément, avec «les Ampoules Hyaluron» est la solution optimale, une à deux fois par an.

Pour un effet maximal des ampoules «Liposomes d’Hyaluron», nettoyez votre peau quotidiennement avec le «Lait de la Mer Émollient» et la «Lotion de la Mer Équilibrante» de la ligne Charlotte Sophie Cosmétique. Vous pouvez également nettoyer la peau avec la «Méthode de Nettoyage Sophie». Pour terminer, utiliser toujours une des crèmes Charlotte Sophie Cosmétique.

Les ampoules contiennent de l’acide hyaluronique pur à une concentration équilibrée. Il n’y a rien de mieux pour votre peau que l’acide hyaluronique ! Cette substance, présente de façon naturel dans votre peau, diminue après 30 ans. C’est pourquoi la peau s’assèche et se craquelle.

Avec les crèmes «Charlotte Sophie Cosmétique», vous prenez soin de votre peau de façon la plus puissante et responsable possible, et avec les meilleurs produits. Vos crèmes «Charlotte Sophie Cosmétique» sont toujours livrées avec deux ampoules, pour apporter à votre peau une vigueur supplémentaire les premiers jours. Comme la peau continue de vieillir malgré tout, il est bon de lui donner un «coup de fouet» supplémentaire une ou deux fois par an. Pour cela, les principes actifs contenus dans le liquide de l’ampoule conviennent particulièrement bien. Les principes actifs contenus dans une crème sont libérés progressivement, tandis que ceux contenus dans les ampoules ont un puissant «effet choc» qui, associé à une crème appropriée, permet d’obtenir un résultat synergique. Ainsi, l’effet des ingrédients actifs est mutuellement renforcé.

ACTIVE INGREDIENTS

L’acide hyaluronique est un composant du tissu conjonctif de la peau. Cette molécule complexe assure un équilibre optimal d’hydratation grâce à ses fortes propriétés hydratantes.

L’acide hyaluronique est un polymère, composant du corps humain, que l’on retrouve beaucoup dans la peau en tant que un des «glycosaminoglycanes» aussi nommé «mucopolysaccharides acides» c-à-d la substance de base du tissu conjonctif. Dans le tissu conjonctif, la grande capacité de l’acide hyaluronique à lier les liquides joue un rôle important, ce dont dépend la viscosité. Les glucides constituant l’acide hyaluronique sont en alternance la N-Acetylglucosamine et l’acide D-Glucuronique (en Néerlandais : Glucuronzuur (acide Glucuronique), qui ne forment pas de polymère ramifié. L’acide hyaluronique est un polyanion d’un groupement carboxyle de l’acide Glucuronique. L’acide hyaluronique est aussi un composant important du cartilage et détermine en grande partie ses caractéristiques élastiques. L’acide hyaluronique intervient aussi sur la viscosité de liquide articulaire, où il fait fonction de «lubrifiant» afin de garder les articulations souples.

– Poids moléculaire : comme l’acide hyaluronique est un polymère, il est présent dans toute une série de poids moléculaires différents allant de 5000 à 20 millions Dalton, qui ont eux-mêmes des caractéristiques différentes. On parle de moléculaire faible pour par exemple 1 million dalton, puisque dans le corps humain un poids moléculaire de 4 à 5 millions Dalton est une moyenne, alors que le poids moléculaire moyen dans le liquide articulaire est de 3 à 4 millions Dalton.

– Molécules de signalisation : l’acide hyaluronique se dégrade dans le corps par des enzymes appelés «hyaluronidases». Les produits dégradants, sous forme par ex. d’oligosaccharides, remplissent un nouveau rôle en tant que molécule de signalisation pour les fibroblastes, qui produisent le nouveau collagène et l’élastine. Lorsque l’acide hyaluronique se dégrade dans le foie par exemple, alors il se créé, entre autre, de l’eau et du dioxyde de carbone.

– Applications : en cosmétiques, utilisé comme hydratant puissant sur / dans la peau (dans la couche cornée) et en médecine cosmétique comme Filler sous le derme, où on utilise souvent une variante croisée. La mésothérapie cosmétique est une troisième application dermatologique dans laquelle l’acide hyaluronique est injecté à 1 mm de profondeur, au sommet du derme. L’effet de l’acide hyaluronique est alors principalement de stimuler la production de fibroblastes, qui produisent à leur tour davantage de collagène et d’élastine dans la peau.

Lipide naturel ayant un effet bénéfique sur la barrière lipidique. Substance constitutive des nanoémulsions et/ou des liposomes, qui assurent une pénétration profonde des substances actives dans la peau.

Le miel naturel offre plusieurs composants qui constituent le facteur d’hydratation naturel (FNH). Associée à l’acide hyaluronique dans un système de liposomes, il assure ainsi un bon équilibre de l’hydratation de la peau et contribue à restaurer la barrière cutanée. À utiliser pour les peaux déshydratées, sensibles et à tendance celluliteuse.

Articles connexes